RENDEZ-VOUS n°14 – LIGNA

DCF 1.0 Le miroir de la filière bois

Sonia Maritan

Direction: innovation

 

Le salon LIGNA 2017, qui a eu lieu à Hanovre du 22 au 26 mai, a été caractérisé par son profil international, les impulses au secteur donnés par l’Industrie 4.0, mais aussi par la haute satisfaction au sujet de la nouvelle organisation de l’exhibition et par la présence de beaucoup d’innovations.

Dans le 2017, Deutsche Messe AG a fêté son 70ème anniversaire. Dans sept décennies, l’originelle Exportmesse 1947 est devenue un organisateur leader au niveau mondial de salons de biens d’équipement réalisés en Allemagne et à l’étranger.

Avec la nouvelle disposition, LIGNA a démontré de savoir donner une contribution fondamentale à la stabilité de croissance du secteur. Plus de 1.500 exposants – dont 900 venant de l’étranger – ont présenté, sur 129.000mq de surface nette d’exposition, des solutions évoluées et technologies, et installation de production innovantes.

En complexe, LIGNA 2017 a enregistré 93.000 visiteurs, dont 42.000 étrangers, provenant de plus de 100 pays différents, pour avoir une panoramique complète des nouveaux développements dans l’usinage et le traitement du bois. On a enregistré une augmentation d’affluence de toutes les parties du monde, en particulier de l’Asie, du Nord Amérique et Europe. Entre les premiers dix Pays étrangers de provenance des visiteurs on trouve France, Autriche, Etats Unis, Suède, Belgique, Espagne, Chine, Pologne, Italie et Russie.

Outre le 80% des visiteurs a jugé le nouveau plan thématique de LIGNA de « bon » à « très bon ». L’attention particulière dédiée cette année au secteur de technologies pour la finition des surfaces a été un choix gagnant, qui a éveillé l’intérêt de un visiteur sur trois. Des cinq jours de l’exposition, les organisateurs ont tracé un bilan absolument positif : le salon mondial plus important de machines, installations et outils pour l’usinage et le traitement du bois va vraiment bien. « LIGNA 2017 a posé un jalon dans la digitalisation de l’industrie bois », a déclaré Andreas Gruchow, du CdA de Deutsche Messe, pendant la conférence presse finale de l’exposition. « Les solutions de Industrie 4.0 pour l’industrie bois – surtout digitalisation, connexion en réseau et automation – ont été le thème dominant de l’édition de cette année. Les exposants ont proposé une gamme très vaste de solutions, des lignes intégrées, sophistiquées et complexes pour l’industrie à systèmes ‘entry level’ pour les entreprises avec dimension artisanale ».

Quelques images de la dernière édition de LIGNA 2017 à Hanôvre.

Donc un profil international plus marqué des expositeurs et des visiteurs, et un nouveau impulse à la tendance de la digitalisation, qui est en train de définir de nouveau la physionomie du secteur. Mais pas seulement : cet an, pour la première fois, on a proposé une nouvelle disposition des espaces d’exposition, qui reflète les changements qui sont en train de passer dans l’utilisation de la technologie de l’usinage du bois, où il n’existe plus une limite entre industrie et artisanat, une représentation qui a porté aux stands des nouveaux groupes de visiteurs, attirés par le mix de machines de grandes et petites dimensions. « La nouvelle formule d’exposition a rencontré la pleine satisfaction. Nos clients sont très satisfaits » a declaré Wofgang Pötschl, Président du VDMA de Francfort-sur-le-Main (Association des Constructeurs Allemands de Machines et Installations) et CEO de Michael Weinig AG de Tauberbischofsheim. « Digitalisation et production intégrée sont de nouveaux facteurs de succès pour nos clients. Nous attendons une augmentation des commandes et nous ferons tout le possible pour optimiser les délais de livraison ».

Les producteurs ont présenté aux utilisateurs des nouvelles solutions de logiciels qui intègrent toutes les composants d’une installation. En ligne avec le thème Industrie 4.0, la tendance de la visualisation des phases de procès et d’usinage a eu beaucoup de succès. L’industrie bois a démontré sa capacité d’innovation avec une série de propositions : de l’application de service pour la surveillance des machines aux avertissements digitaux pour l’opérateur via conception de pictogrammes sur machines à scier, à systèmes de caméras de sécurité pour les chargeuses sur pneus. Les jumeaux digitaux de machines et outils basés sur le Cloud se sont révélés très utiles pour des procès efficaces de préparation plus rapide des commandes et pour la documentation du cycle de vie des machines.

Un outre élément caractérisant des nombreuses nouveautés présenté à la LIGNA est la tendance à rejoindre une majeure efficacité de production sans charger l’opérateur. Par exemple, un exposant a présenté le premier procès « à trois click » pour l’usinage complet d’un meuble. Dans le secteur des composants machines et de l’automation le robot font d’énormes progrès.

Finiture vous attend à la prochaine édition de LIGNA, du 27 au 31 mai 2019 !