Finiture pense grand: peindre le CLT verticalement

Finiture et Handl Engineering ont relevé un défi de taille pour Hasslacher Norica Timber. Le fournisseur autrichien de CLT pour la tour HoHo à Vienne a commandé une usine de peinture verticale pour panneaux CLT. La méthode, traditionnellement utilisée pour peindre des portes, des fenêtres et des éléments de mobilier de dimensions relativement petites, a été adaptée avec succès à des panneaux de plus grande échelle.

CLT usine

L’usine développée par Finiture pour Hasslacher consiste en un anneau ovale sur lequel les pièces sont guidées dans le sens des aiguilles d’une montre. Les pièces se déplacent de la zone de chargement-déchargement vers la zone de tri centrale, où un maximum de 6 pièces peut être logé. Ensuite, ils sont transportés à la cabine de peinture et à la chambre de séchage. À la fin du processus, les pièces traitées passent dans une ponceuse pour finalement retourner dans la zone de chargement- déchargement.

Le cycle complet est surveillé par deux ordinateurs situés devant la cabine de peinture et dans la zone de chargement-déchargement. Le premier a un logiciel Winpaint supplémentaire qui contrôle le robot. Le logiciel est capable de gérer des panneaux CLT d’une longueur maximale de 20 mètres et d’une hauteur de 3,2 mètres, pour un poids maximal de 4000 kg.

spraying robots

Avant d’accéder à la cabine de peinture, les panneaux passent par un scanner bidimensionnel avec détection d’inclinaison de la pièce. Lorsqu’un panneau est pulvérisé, le suivant est numérisé. Le scanner se déplace quand le bar a lieu et transfère les données au logiciel WinPaint.

Les deux robots sont équipés de quatre pistolets, chacun avec sept couleurs rapides. Le département des pompes à peinture dispose de huit pompes haute pression (7 couleurs + 1 alimentation en eau).

Après avoir appliqué la base, les panneaux passent par la ponceuse. Les brosses sont ajustées en fonction des dimensions de la pièce.